• pascalgalvani

Les rochers du vallon de Treimes

Depuis des millions d’années l’eau a creusé le vallon de Treimes. Ici les rochers de granite ont pris forme depuis l’aube des temps. Ils se tiennent dans un silence que ne perturbe pas le son du torrent au fond du vallon. Sur les rochers, de larges mousses épaisses dessinent des courbes onctueuses. Dans la lumière de novembre, le jaune rayonne intensément sur les verts profonds des mousses. Les chênes, arrivés au siècle dernier, couvrent le tout d’un tapis de couleurs chaudes.



Le lieu est magique, je me suis assis pour faire un croquis. Plongé dans le dessin, immobile, je m’imprègne lentement des présences. C’est cette présence magnétique des rochers, des mousses et des chênes qui déclenche la peinture. L’aquarelle sur le motif est une pratique d’attention et d’immersion dans le silence.

Pour les indiens d’Amérique chaque être à un « esprit », autrement dit une énergie subtile, une qualité originale, un pouvoir. Les Lakotas le nomme « wochangi », les Shoshones « puha ».

Nous regardons tous les êtres créés comme sacrés et importants : chaque chose possède une influence — wochanghi — qui peut nous être donnée et grâce à laquelle nous pouvons acquérir un peu plus de compréhension si nous sommes attentifs (Élan Noir & Brown p.86).

Dans les sagesses amérindiennes comme dans le Shinto japonais, on pense que le fait de rester en présence de ces êtres et de ces lieux purifie l’esprit.

« J’ai remarqué dans ma vie que tous les hommes sont attirés par un animal particulier, une plante, un endroit de la Terre. Si les hommes voulaient accorder plus d’attention à ces préférences et s’efforcer de se rendre dignes de cela même qui les attire, ils auraient des rêves qui purifieraient leur vie. » (Brave Buffalo, dans Densmore, 1992)

Au moment du croquis en plein air, dans l’intensité de la présence, le temps se dilate, il se dissout complètement parfois. Et la présence magnétique des rochers, des arbres et du ruisseau me revient lorsque je reprends le croquis pour réaliser une aquarelle à la maison.

J’espère qu’un peu de cette présence peu se transmettre jusqu’aux personnes qui regarderont l’aquarelle.

L’aquarelle est disponible à la vente sur la boutique en ligne « Atelier La Pompe de Florac »


croquis d'origine


38 vues0 commentaire

ME SUIVRE

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube

© 2023 par Simone Morrin. Créé avec Wix.com