• pascalgalvani

Sur l’immobilité et l’ouverture au monde



Lors de ma ballade d'hier je ne trouvais rien de beau qui me donne l'envie de dessiner. Cela arrive parfois. Alors je me suis assis dans ce lieu même. Sans enthousiasme, je regardais autour de moi puis j'ai sorti mon carnet toujours sans idée de dessin. C’est seulement au bout d’un certain temps que ce jeune bouleau m’est apparu dans sa beauté… il était là depuis le début bien sûr… et je l’avais même « regardé » mais les yeux avait glissé dessus sans le « voir ». Ce n’est pas la première fois que cela se produit, mais c’est toujours une révélation. "Dès que nous sommes immobiles, nous sommes ailleurs ; nous rêvons dans un monde immense." (Bachelard, le droit de rêver, p.169)


ME SUIVRE

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube

© 2023 par Simone Morrin. Créé avec Wix.com