• pascalgalvani

Se former en réfléchissant nos expériences de formation

Mis à jour : nov. 15

(extraits du livre « Autoformation et connaissance de soi »)

Pour ouvrir ce blog j’ai choisi de présenter la posture de « recherche-formation » qui consiste

à …

"se former en réfléchissant nos expériences de formation"


Qu’est-ce qui est formateur pour chacun d’entre nous ?


Comment produisons-nous une forme et un sens cohérents tout au long de la vie à travers les multiples interactions qui nous relient à notre environnement physique et social ? Ce questionnement s’est développé dans la deuxième moitié du vingtième siècle avec les pratiques de formation d’adultes alors que les différentes disciplines des sciences humaines et naturelles ne proposaient que des approches relatives à la formation de l’enfance et de l’adolescence.

Traditionnellement, l’adulte était considéré comme un être achevé. Avec les pratiques et les recherches sur la formation, plusieurs courants articulant la recherche, la formation et l’action se sont développés autour de la problématique de l’autoformation tout au long de la vie. Pour ne parler que de la France, on peut citer l’éducation populaire avec Joffre Dumazedier, plutôt centrée sur la dynamique culturelle : et l’éducation permanente avec Bertrand Schwartz et Henri Desroche, plutôt centrée sur la dynamique de production de savoirs. L’exploration des histoires de vie en formation inaugurée par Gaston Pineau ainsi que les approches de recherche-action existentielle de René Barbier ont fait apparaître des processus complexes d’articulation entre les différents aspects de l’expérience de vie qui ne relèvent pas seulement du champ cognitif, mais aussi de la pratique, de l’expérience, de l’imaginaire personnel et social et de la spiritualité.

Ces conceptions théoriques de l’autoformation ont été élaborées progressivement à partir de démarches réflexives reliant la recherche et l’expérience de la formation. La recherche sur l’expérience d’autoformation devient réciproquement une expérience d’autoformation par la recherche.

Cette nouvelle manière de faire de la recherche a été nommée recherche-action autobiographique (Desroche) Recherche-Formation (Pineau) ou recherche-action-existentielle (Barbier) nous avons choisi de la nommer recherche-formation expérientielle RFE, c’est une recherche réflexive en première personne qui vise la prise de conscience et la compréhension transformatrice de l’expérience vécue.

la suite... c'est le premier chapitre du livre ...

ME SUIVRE

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube

© 2023 par Simone Morrin. Créé avec Wix.com